[Festival de Cornouaille] De la gourmandise par tous les temps…

Publié le 30/07/2018

Partager

La sixième édition du village aliment ialys “Cornouaille gourmand” s’est achevée dimanche soir, après le défilé du festival de Cornouaille. Initialement prévu le matin, il a été reporté à la fin d’après-midi, pour tenter d’éviter la météo pluvieuse et venteuse… Organisée par Aux Goûts du Jour pour le Festival de Cornouaille et financée par Quimper Bretagne Occidentale, cette édition était la deuxième à l’Evêché. Ce nouvel espace avait été plébiscité par les exposants de l’édition 2017. Et l’installation permet de maintenir la plupart des animations, quelle que soit la météo ! Qui, en l’occurrence, est passée du risque d’insolation en début de semaine aux coups de vents pluvieux du dimanche… Deux démonstrations de chefs ont néanmoins dû être annulées dimanche après-midi, car prévues sur le nouvel horaire du défilé, qui aspire la majeure partie des visiteurs.

Bar à cidres et alliances

Le village se retrouvant alors quasiment déserté, une nouvelle animation s’est spontanément créée : la pause réseautage entre entreprises du Cornouaille gourmand. A l’image de Bochra Kachi de Cook Sun Cakes, qui a fait goûter à tous, ses Pastilla poulet amandes, qu’elle avait cuisinés sur le théâtre des chefs, avec les crêpes sarrasin de Latypick. Un régal pour tous !

Jusqu’au bar à cidres, animé par le CIDREF, qui a travaillé à l’alliance des différents cidres de l’AOP de Cornouaille, avec les plats ou produits du village. De la même manière, Délikats qui assure, par ailleurs, auprès du grand public, des ateliers sur les accords entres mets et vins, a animé des dégustations chocolats-cidres. L’espace restauration de Xavier Hamon, Président de l’Alliance nationale des cuisiniers Slow Food, était l’autre nouveauté (volontaire) de cette édition.

Le village était riche de cidres… puisqu’étaient également présents la cidrerie Kerné et le Manoir du Kinkiz.

Le théâtre des chefs au cœur du village

Un peu à l’étroit lors des précédentes éditions, le théâtre des chefs s’est épanoui depuis l’an dernier, sur la scène de l’Evêché, et est devenue une attraction majeure de ce village : il attire toujours nombre de spectateurs très intéressés par les dégustations… mais aussi par les recettes ! Les chefs avaient pour mission, cette année, de créer des recettes, avec, de préférence, les produits des entreprises présentes sur le village.

Pour se mettre l’eau à la bouche, quelques exemples :

> Cheese cake fraises framboises, avec des palets Bretons de  la Biscuiterie Panier (Poult-Briec), par Fanny Carrié de L’esprit de Fanny, à Quimper

> Tartine de pain bio, tartare de tomates, poisson fumé, avec les produits de Marinoé, Krips, et de la ferme de Quelourdec et de l’Armement le Flot, par Kévin Belloir Le Rabelais, du Guilvinec.

> Cheese cake salé aux herbes du jardin et au chèvre de Ty ar Givri à Elliant, par Colette Moreau  de Barasoup, à Quimper

> Autour des fraises de pleins champs, par Jean-Claude Spegagne Le Bienvenu à Roudouallec, avec du safran de Safran du Stival  ou Esprit Safran.

Des entreprises connues…

… de plus petites entreprises, et aussi de nouvelles, dont c’était la première participation au Cornouaille gourmand :  Beanyou et Flocon, toutes deux fabricantes de crackers ou biscuits à base de légumineuses et MLB Cuisine plaisir santé, de Manon Le Bec, qui se développe sur le sarrasin. A noter également la première participation de Locavore de Cornouaille, qui est une plateforme de producteurs locaux.

Toutes ces entreprises et associations réunies symbolisent la diversité de la filière aliment en Cornouaille, la présence d’un éco-système d’appui à l’innovation et les tendances de consommation !

Flocon a également participé au test consommateur, qui lui a permis de trouver protection sous le parasol… Retrouvez les animations et tests consommateurs en cliquant ici.

Retrouvez tous les chefs, entreprises et associations qui étaient présents en cliquant ici

    

Safran_du_Stival (1)