ialys au cœur de la filière alimentaire en Cornouaille

ialys, réseau de performance alimentaire rassemble les acteurs de l’aliment en Cornouaille «de la mer et de la terre jusqu’à l’assiette» : agriculture, pêche, aquaculture, équipementiers, activités d’emballages, services aux industries agroalimentaires, métiers de bouche, formation et recherche, restauration…

La Cornouaille bénéficie des ressources pour faire de l’aliment le moteur
de son économie… Une activité constitutive du patrimoine, vecteur
d’image pour le territoire et qui fait partie intégrante de nos atouts touristiques.
ialys, réseau de performance alimentaire a pour objectifs de :

  • soutenir, renforcer, développer les activités dans le domaine de l’aliment ;
  • cultiver un sentiment d’appartenance collective à la filière aliment en
    Cornouaille ;
  •  porter une dynamique cornouaillaise d’innovation et d’intérêt régional.

Objectifs de ialys, réseau de performance alimentaire

Coopérer – Mettre en réseau

Miser sur la proximité géographique et sectorielle entre acteurs pour créer
du lien telle est l’idée de ialys.
Rassembler les entreprises autour de l’aliment, «de la mer ou la terre
jusque l’assiette», favorise les partenariats, encourage le business de
proximité et élargit les réflexions au-delà des canaux traditionnels. Quoi
de plus porteur que l’action collective pour être force de propositions et
inscrire la filière dans une dynamique de développement ?

Innover

Décrypter les nouvelles attentes et nouveaux besoins des consommateurs,
détecter des marchés en émergence ou des pistes de développement,
identifier des clés pour parer aux difficultés sont autant de préoccupations
majeures des entreprises.
ialys est une source et un relais d’information pour permettre aux entreprises
de l’aliment de faire face aux enjeux du marché et d’innover.

Promouvoir – Rayonner

Promouvoir le territoire et les savoir-faire alimentaires pour co-construire
une image active de la Cornouaille et de la filière, pétrie d’innovation.
Faire de ialys une vitrine reconnue, par le grand public et les professionnels,
de la diversité des compétences, des métiers et des activités autour
de l’aliment.

Organisation de ialys, réseau de performance alimentaire

ialys est né en 2010 d’une volonté des acteurs locaux de faire reconnaître
et de valoriser la Cornouaille pour ses savoir-faire dans l’aliment. Il réunit
un large capital humain (entreprises, structures de recherche, de l’innovation,
de la formation) autour d’une ambition commune : conforter le territoire
comme la référence de la performance alimentaire.

Une force motrice créatrice de valeurs en Cornouaille

Le cluster entend mettre en réseau les professionnels de la filière, partager
les connaissances, valoriser la «Cornouaille aliment», révéler les forces du
savoir-faire du territoire et ses compétences à créer de nouveaux aliments
en toute transparence.
ialys est piloté par l’agence de développement économique et d’urbanisme de Cornouaille, Quimper Cornouaille Développement (QCD), en lien avec les acteurs locaux.

Le rôle de Quimper Cornouaille Développement est de relayer, appuyer,
soutenir le développement des acteurs, d’aider au maintien et au développement
d’un éco-système, de faire émerger et susciter de nouvelles
actions.

Actions de ialys, réseau de performance alimentaire

ialys oeuvre pour mettre en place des outils de communication et d’échange d’informations. Force de proposition, à l’écoute des acteurs de la filière et de leurs besoins, ialys initie de nouveaux thèmes de réflexion et soutient de nombreuses actions en partenariat.

 

Le soutien au développement des acteurs locaux de l’aliment

Les conférences agroalimentaires…pour anticiper les besoins de demain

Anticiper les consommations de demain et les futurs besoins constitue un moteur de l’innovation des entreprises :

Ø  Le gluten en moins, des perspectives en plus (Technopole Quimper-Cornouaille 2016),

Ø  Les «super-aliments» (Technopole Quimper-Cornouaille 2015),

Ø  Manger local en restauration collective (Chambre d’agriculture – Quimper Cornouaille Développement – Agrideiz 2015),

Ø  L’alimentation des séniors, une opportunité pour les artisans (Quimper Cornouaille Développement – Festival de l’artisanat 2015),

Ø  Les micro-organismes d’intérêt en agroalimentaire (Biosciences en Finistère 2015),

Ø  Les protéines végétales de demain (Technopole Quimper Cornouaille 2014)…

Les forums de sensibilisation, de mise en réseau et d’information

En 2016 :

Ø  Forum en partenariat avec « Chargeurs Pointe de Bretagne » et Bretagne Développement Innovation pour sensibiliser les entreprises bretonnes à la mutualisation de leur logistique (2016),

Ø  Forum AgrEtic pour le développement du numérique dans les équipements des industries agroalimentaires (2016)

 Les ateliers innovation

Organisés par la Technopole Quimper-Cornouaille, les ateliers Innov’agro ont pour objectifs d’approfondir des sujets d’actualité: le Big data, la veille, le management de l’innovation, la panification sans gluten…

Les clubs d’entreprises

Depuis 2013, la CCI anime deux clubs d’entreprises : Marketing (positionnement de la marque, e-marketing, co-branding…) & Ressources humaines (conduite du changement, gestion des fins de carrière, santé au travail…).

La veille salons

Le SIRHA à Lyon, Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation (Technopole Quimper Cornouaille 2015)

L’ANUGA à Cologne, Salon d’alimentation, leader mondial pour le commerce, la restauration et le marché de la vente-à-emporter.(Technopole Quimper Cornouaille 2015)

Seafood , à Bruxelles, premier salon mondial des produits de la mer (Technopole Quimper Cornouaille – Quimper Cornouaille Développement 2016)

Journée Aliments & Santé de La Rochelle (Technopole Quimper Cornouaille – Adria Développement – Quimper Cornouaille Développement 2016)

Le prix ialys de l’innovation agroalimentaire

Le trophée ialys, créé en 2011, a rejoint les Entrepreneuriales en 2014 en lui donnant un volet agroalimentaire. La démarche est organisée localement par la Technopole et les formations de l’UBO (le Master professionnel Innovation en Industries Alimentaires de l’ESIAB, la Licence professionnelle Métiers de la santé : nutrition, alimentation – aliments-santé, la licence professionnelle Entrepreneuriat et la licence Aquaval).

En 2016, le lauréat était Apéri’line, tartinade de légumes verts, poissons et spiruline d’origine française, parrainé par Lionel Caillaud responsable R&D chez Saupiquet.

En 2015, l’équipe étudiante quimpéroise du projet Ortizz, soda bio à base d’orties et de citron, parrainée par Aurélie Stéphan-TiBoom a reçu le 1er prix des Entrepreneuriales.

Un projet innovant d’étudiantes, parrainé par Ludovic Chouan, R&D (Maréval), et primé en 2014, Buléo (petit steack de poisson surgelé) est fabriqué et commercialisé aujourd’hui par l’entreprise Maréval.

Des initiatives après du grand public

Elles valorisent la filière et les produits locaux en faisant rimer astucieusement saveurs cornouaillaises, approches ludiques et pédagogiques autour du goût, de la gastronomie, la nutrition santé, la transformation ou encore la sécurité alimentaire avec des démonstrations de chefs, des ateliers…

Les villages « aliment »

Au sein de festivals majeurs

Agri Deiz, la plus grande ferme reconstituée du département (Chambre d’Agriculture);

Le festival de l’Artisanat créé en 2015 par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat ;

Le Cornouaille Gourmand Depuis 2013, au cœur du Festival de Cornouaille, plus de 30000 visiteurs et 28 exposants professionnels.

Festival À table ! Créé en 2010 par Aux Goûts du Jour, ce festival aborde l’alimentation sous toutes ses facettes : 20 000 visiteurs en trois éditions .

Billig®, la fête des crêpes du monde, 15 000 visiteurs en deux éditions.

Saveurs de Cornouaille

Les entreprises cornouaillaises du club marketing ont créé la marque « saveurs de Cornouaille » avec l’appui de la CCI Métropolitaine Bretagne Occidentale.

La Cornouaille
2e PAYS BRETON par sa superficie (2 484 km2)
349 000 HABITANTS (10,3% de la population bretonne)
129 000 EMPLOIS (10 % de l’emploi breton)

Un réseau de villes moyennes s’articulant autour de la capitale historique, QUIMPER, 3e VILLE BRETONNE (63 000 hab)

L’AGROALIMENTAIRE, L’ÉCONOMIE MARITIME et le TOURISME, 3 spécificités de l’économie cornouaillaise

Source : INSEE – RGP 2012

La Cornouaille, terre d’aliment